Les polarités transpersonnelles, partie 1

Il existe un tissu énergétique que la psyché humaine ne peut pas gérer, en raison de son degré d'évolution, en raison de son éducation et de sa culture dans son développement actuel.

Cette manifestation s'exprime à travers les énergies des planètes transpersonnelles: initialement Uranus, Neptune et Pluton. Alors pourquoi ne pas ajouter Chiron et Lilith, peut-être avec un niveau d´intensité relativement inférieur.


Au fond, le pouvoir que ces planètes dégagent lorsqu'elles sont dans des maisons angulaires (notamment en ASC ou MC) ou en maison XII, par présence ou par aspect complexe (spécialement la quadrature), crée une difficulté d'organisation psychologique chez l'individu qui reçoit leurs influences.


En d'autres termes, l'énergie d'une planète transpersonnelle, ou de plusieurs d'entre elles, qui imprègne le natif créera une distorsion sur la façon de gérer cette énergie sur la Terre, dans le système banal dans lequel nous vivons à l'heure actuelle, un système relativement primitif .

Donc, pour le rendre plus compréhensible, Uranus rayonne de CRÉATIVITÉ dans un monde de cases, de règles et de lois (un monde gouverné par Saturne).


Neptune manifeste la SENSIBILITÉ dans un monde où l'on dit de ne pas pleurer, où les animaux sont traités de manière inacceptable et où la Terre est si maltraitée que nous voyons les possibilités d'un avenir apocalyptique.


Pluton imprègne la TRANSFORMATION dans un monde où règne une peur absolue de la mort, du changement et des possibilités qui vont au-delà de ce qui est «scientifiquement» ou «culturellement» accepté.


Ainsi, ces énergies dont vont dériver des caractéristiques psychologiques très spécifiques, envahiront progressivement la psyché du natif, créant une distorsion, une absolutisation de cette énergie enracinée dans la difficulté de l'harmoniser avec toutes les autres composantes de la psyché humaine. (= du thème natal).


C'est ainsi que de nombreuses personnes souffrent de difficultés à ordonner et à organiser leur vie avec équilibre, calme et stabilité. Comprendre les mécanismes des polarités générées par Uranus, Neptune et Pluton, est le pas à franchir pour progresser vers cet équilibre et pouvoir profiter davantage des dons et des talents que telle disposition de ces planètes confère.

La force de ces influences est extrêmement pertinente dans la vie d'une personne qui peut facilement, tant qu'elle est présente dans les maisons I, X ou XII, par présence, par aspect direct complexe ou vers le dispositeur de ces maisons, se perdre et s'égarer à chaque fois qu'un transit redonne de l'énergie au réceptacle de ces mêmes énergies. Même un carré au soleil d'une planète transpersonnelle suffit à créer une distorsion.


Prendre conscience du type d'influences qu'elles génèrent, vers quelles polarités elles se situent et comment les équilibrer est la médecine, l'élixir qui permet de s'épanouir.

Nous savons que ces planètes peuvent être considérablement dévastatrices mais elles peuvent aussi être à l'origine de grandes potentialités, tout dépend de la perspective et du degré de conscience avec lesquels la vie est vécue.


D'une manière ou d'une autre, il y a toujours des polarités énergétiques, et elles se reflètent particulièrement bien dans les archétypes planétaires. Nous vivons dans un monde dual, dans lequel Vénus et Mars, la Lune et Saturne, Mercure et Jupiter, vont nous parler de caractéristiques opposées mais complémentaires. La différence avec les polarités transpersonnelles est que le fait d'être considérablement plus dans le pôle vénusien de la réalité, en oubliant Mars, ne créera pas une distorsion, un problème qui envahira le reste de ma carte natale ou de ma vie.


Avant d'entrer dans le détail sur les caractéristiques de chaque polarité, il est important de savoir que l'on peut, grâce au schéma de la carte natale, voir à quelles extrémités de la polarité on va se situer. On se situe généralement à une extrémité d'une polarité, attirant l'autre pôle comme facteur de destin. Mais lorsqu'un transit ou une direction apparaît déclenchant l'énergie polarisée, le mécanisme de soutien est rompu et la personne se retrouve de l'autre côté. C'est le déroulement qui se manifeste le plus fréquemment. Mais regardons cela de plus près.


POLARITÉ URANIENNE


  • Soleil ou ASC en Verseau

  • Uranus dans les maisons I, X ou XII

  • Uranus en carré avec occupant ou dispositeur de la maison I, X ou XII

La polarité uranienne manifeste une énorme énergie de LIBERTÉ et de CRÉATIVITÉ. Son problème est fondamentalement lié à l'insécurité que génèrent ces énergies, puisqu'elles représentent des courants et des flux qui vont et viennent, qui se manifestent toujours en accord avec le nouveau, avec l'inexistant, l´indéfini, l´informel. Donc avoir une grande charge d'énergie uranienne dans votre thème natal génère cette insécurité qui pourrait dire "tout change toujours, tout mute, tout bouge, tout ce qui est nouveau arrive toujours", avec laquelle il est très difficile d'organiser une psyché "stable" et " organisé" qui correspond au plan de « normalité » défini et parfois même exigé par la société. En d'autres termes, comment une personne peut-elle s´organiser si tout change, et plus encore, si tout est imprévisible? Ce serait la profonde complexité résultante de la polarité uranienne: l'insécurité. Si tout change, comment puis-je vouloir avoir quelque chose de stable dans ma vie? Vous l'aurez déjà compris, c'est le problème majeur de cette polarité.


Alors face à l'insécurité engendrée par cette disposition au changement, à la mutation, j'ai deux manières de me localiser et c'est ce qui définit la polarité elle-même.

Je veux peut-être que tout soit sous contrôle, que tout soit exposé à une routine incassable et inaltérable où tout ce qui sort de nulle part est un ennemi à vaincre.


Ou je peux vouloir vivre constamment dans le changement, sachant qu'à tout moment la vie détruira ce que j'ai établi, alors je préfère être le changement lui-même au lieu de devoir le vivre.

En d'autres termes, soit je vais maximiser le prévisible, mon côté rigide et contrôleur, soit je vais générer l'imprévisible, étant aussi inconstant que le vent océanique. D'une part je recherche la continuité sans échec et d'autre part je recherche la rupture répétitive.

C'est le thème central de la polarité uranienne.


Je suis un changement permanent ou je suis une routine incassable.


Maintenant, si tel est le cas, je dois savoir qu'aucune de ces positions ne me procurera de bien-être car comme ce sont des extrêmes d'une énergie je ne peux pas les soutenir durablement. En d'autres termes, si j'incarne le côté révolutionnaire, qui vit dans le changement, qui exprime le non-limite, qui se présente comme un rebelle et un anticonformiste qui se bat constamment avec des figures d'autorité, ne donnant jamais d'importance à ce que les autres pensent et n´essaye jamais de se faire comprendre, alors dans ce cas, de temps en temps Saturne arrivera comme facteur de destin et bloquera le passage, en essayant de réorganiser les piliers de la vie pour que l´individu n´atteigne pas l'hystérie. C'est comme si ce côté de la polarité voulait vivre en volant dans les airs toute sa vie, dans ce cas, Saturne arrive comme facteur de destin en disant "vient par ici, ici nous sommes sur Terre et il y a de la gravité, vous êtes un humain et les humains ne volent pas », et du coup dans la vie de cette personne alors qu'il préparait le sac à dos pour repartir faire le tour du monde, il se rend compte qu´il a perdu son portefeuille avec ses papiers et ne peut plus repartir.


D'un autre côté, le côté rigide de la polarité uranienne, c'est la personne typique qui a tout à l'ordre du jour, tout sur le calendrier, maximisant le prévisible pour qu'absolument rien ne puisse apparaître soudainement. C'est la personne qui vend auprès d´une compagnie d´assurance, qui travaille dur, qui "sécurise" et "assure" beaucoup, qui nie la liberté et la créativité, la remplaçant par des responsabilités et des charges. Il vit dans l'insécurité, angoissé par ce que la vie peut manifester, et potentialise la stabilité à tout prix. Ce pôle, plus saturnisé, est bien entendu atteint par Uranus. C'est le banquier typique qui traite la vie avec tant de formalités mises en routine que soudain la nouvelle arrive qu'il doit déménager à Petaouchnoc et que la vie doit être complètement réorganisée.


Les deux pôles sont profondément insécures et rigides, mais ils ne présentent tout simplement pas les mêmes conditions.

Les deux pôles ont tendance à être déconnectés de leurs émotions, sinon ils se connectent à l'insécurité et l´angoisse devient insupportable.


Apparemment, sur la base de la recherche, il n'y a pas de moyen magique d'équilibrer les pôles. En général, ils doivent être vécus, expérimentés. Mais quand on connaît l'astrologie et on connaît les polarités transpersonnelles, on prend conscience de la façon dont ces énergies sont manipulées, et là, dans le cas spécifique d'une polarité uranienne, j'essaye de me connecter avec mes émotions, de comprendre la raison de mon chemin, l'origine de cette peur du changement, de ces insécurités (la carte natale vous apporte une aide particulièrement précise dans cette tâche). Je m'interroge sur mon comportement et essaie d'en être conscient pour commencer à avancer progressivement vers le point d'équilibre de la polarité, où je sais que je suis créatif, mais où je sais que j'ai aussi besoin de stabilité.


J'ai besoin que cette énergie de mouvement, de changement, d'innovation, de créativité et de liberté, soit présente dans ma vocation.


Avoir cette énergie uranienne présente dans ma vocation permet d'assurer, au minimum, qu'elle n'envahira pas mes relations, mes projets et d'autres aspects de ma vie qui n'ont pas besoin d'ouragans.


35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout